Le magazine multimédia qui se visite

Actuellement

À partir du 5 juillet 2022

Questions d’actualité

Denisova au cœur de la révolution paléogénétique

Malgré la découverte récente de nouveaux fossiles attribués à l’homme de Denisova, cette espèce humaine conserve une grande partie de ses secrets. Frères des néandertaliens, les dénisoviens ont été identifiés pour la première fois en 2010 à partir de rares fossiles. Mais c’est essentiellement grâce au séquençage de leur génome que nous connaissons aujourd’hui une partie de leur histoire : leur dispersion en Eurasie ou encore le métissage avec l’homme moderne. Leur ADN permet également d’entrevoir certains aspects de leur biologie, de leurs relations sociales, voire de leur culture. Autant de découvertes qui n’auraient pu être réalisées sans les progrès de la paléogénétique, un outil désormais incontournable dans l’étude de l’histoire de l’humanité.

NFT : effet de mode ou réelle innovation ?

Les NFT, pour non-fungible tokens (« jetons non fongibles »), sont les stars numériques du moment. Leurs ventes ont explosé en 2021, atteignant des dizaines de milliards de dollars et nourrissant les craintes d’une bulle spéculative. En attendant, les artistes s’en emparent, comme le photographe français Yann Arthus-Bertrand, qui a créé et vendu son premier NFT au profit de l’Ukraine. Les premiers métavers commencent à commercialiser des terrains virtuels sous forme de NFT. Autre exemple, le tournoi de Roland-Garros a mis en vente des NFT donnant accès à des tirages au sort pour gagner des lots en rapport avec le tennis... Que se cache-t-il donc derrière ce curieux acronyme ? Les NFT se réduisent-ils à un gadget ou à un outil de placement financier ? L’emballement qu’ils suscitent est-il justifié ? Plongée dans cet univers un peu mystérieux.

Nouveaux regards sur l’endométriose

Le constat est sévère : cette maladie gynécologique inflammatoire chronique affecte près d’une femme sur dix en âge de procréer, induit douleurs chroniques et parfois infertilité, mais est encore diagnostiquée avec sept à dix ans de retard. Jusque-là passée sous silence, l’endométriose occupe enfin le devant de la scène, politique et scientifique. La France a ainsi lancé une stratégie nationale en janvier dernier, devenant l’un des premiers pays au monde à en faire un véritable enjeu de santé publique. De leur côté, gynécologues, médecins de la reproduction, généticiens et épidémiologistes tentent de mieux comprendre sa distribution, ses causes et ses mécanismes physiologiques, tout en améliorant son diagnostic et sa prise en charge. La recherche n’en est qu’à ses débuts.

Comment lutter contre la fraude scientifique ?

La multiplication des publications durant la crise sanitaire et la pression accrue pesant sur les épaules des chercheurs ont soumis l’intégrité scientifique à rude épreuve et ce faisant, ont révélé l’ampleur et la diversité du phénomène de fraude sous ses différentes formes. Recourant souvent à de nouveaux outils numériques, les scientifiques, les éditeurs et les institutions de recherche contre-attaquent... avec une ingéniosité au moins égale à celle des fraudeurs eux-mêmes !

Chercheurs à la une

Denisova : quel héritage génétique ? (reportage, 7 min)

L’homme de Denisova est la première espèce humaine identifiée grâce à l’analyse génétique. Pour mieux connaître ce lointain cousin, deux équipes de l’université Toulouse-3 et de l’Institut Pasteur étudient le génome de populations vivant en Papouasie et en Mélanésie, qui conservent jusqu’à 5 % de gènes dénisoviens.

NFT : gadget ou nécessité ? (interview, 5 min)

Gare aux « discours de promotion » des NFT, avertit la sociologue Laurence Allard (université de Lille/IRCAV) : si ces certificats de transaction sont utiles aux artistes et créateurs numériques, les NFT nourrissent la spéculation et ont une empreinte écologique élevée.

Endométriose : la piste de l’immunité (reportage, 6 min)

À l’institut Cochin, à Paris, l’équipe de Frédéric Batteux étudie sur des souris le rôle des macrophages – des cellules du système immunitaire – dans le développement de l’endométriose, cette maladie gynécologique fréquente restant mal connue. Objectif : identifier de nouvelles pistes de traitement.

Guillaume Cabanac, « dépollueur scientifique » (portrait, 6 min)

Les articles frauduleux « polluent » la science, l’enseignant-chercheur Guillaume Cabanac (université Toulouse-3) veut la dépolluer. À cet effet, il a conçu un logiciel qui passe au crible les publications scientifiques à la recherche d’indices de fraude, comme la copie de passages d’articles indûment paraphrasés.

Mur de News

Des infos courtes sur l’actualité scientifique européenne, déclinées sous forme de textes, images et chiffres.

Retrouvez tous ces contenus, et bien d'autres, sur leblob.fr